Gestation et mise bas

 

Saillie :

la saillie doit avoir lieu 2 jours après l'ovulation soit aux environs du 10 ème - 12 ème jour après le début des chaleurs.

Il est possible de préciser la date optimale de saillie en réalisant des frottis vaginaux. La nature des cellules observées change au moment de l'ovulation. Il est possible également de déterminer la date optimale de saillie par dosage hormonal.

 

Durée de gestation chez la chienne :

Le délai entre la saillie et la mise bas peut varier entre 56 et 68 jours. Cette grande variation s'explique par le fait que les spermatozoïdes peuvent "attendre" plusieurs jours avant de féconder l'ovule.

Le délai entre l'ovulation (déterminée par rapport à l'élévation de la progestérone) et la mise bas est beaucoup moins variable : entre 64 et 66 jours.

Il est nécessaire d'assurer le suivi de la gestation afin de savoir avec précision à quel stade on se situe.

Le diagnostic précoce de gestation se fait à 21 jours, soit par palpation (c'est tout de même aléatoire) soit par échographie, soit par dosage hormonal. Ce diagnostic précoce permet, dans les cas d'une chienne qui a fait une fugue, de vérifier si elle est pleine avant de procéder à l'interruption de la gestation.

Après 30 jours, le diagnostic par palpation n'est plus possible et ce jusqu'à 50 jours.

A partir du 45 ème jour, les squelettes sont visibles à la radio, ce qui permet de vérifier si la taille des foetus est compatible avec la taille du bassin de la mère. Dans le cas contraire, on prévoira à l'avance la césarienne.

 

Mise bas

La mise bas se déroule généralement sans problème, sauf pour les races de petite taille, qui ont généralement des petits peu nombreux, qui sont relativement plus gros. Pour ces races un suivi de la gestation et de la mise bas sont indispensables.

La mise bas est annoncée par un certain nombre de manifestations : la chienne est inquiète, nerveuse, elle fait un nid, du lait apparait aux mamelles; au début des contractions elle se regarde les flancs.

Mais ces manifestations ne permettent pas de prévoir le moment de la mise bas. Le seul critère fiable est la chute de température qui s'observe un jour avant la mise bas.

Il est donc impératif de prendre la température de la chienne matin et soir, tous les jours en commençant une semaine avant la date prévisible de la mise bas. Quand on note une chute d'un degré par rapport à la moyenne observée les jours précédents, on sait que la chienne va accoucher dans les 24 heures qui viennent. Il convient d'en informer son vétérinaire, qui prendra les dispositions nécessaires. Si 24 heures après le travail n'a pas commencé, il faut avertir votre vétérinaire.

Quand la mise bas débute, on observe une substance gluante à la vulve : c'est la glaire cervicale qui fermait le col.

A partir de ce moment on observe les premières contractions et le premier chiot doit sortir dans un délai de 6 heures. Au dela de ce délai il faut avertir votre vétérinaire.

Ensuite les chiots se succèdent avec un intervalle d'environ une heure; si cet intervalle dépasse deux heures il faut là encore avertir votre vétérinaire.

Généralement la chienne s'occupe de ses chiots, les lèche et leur sectionne le cordon ombilical. Parfois certaines chiennes s'acharnent sur le cordon et le coupent trop court, ce qui peut causer une éventration.

Si un chiot semble manquer de vigueur, il est possible de lui chatouiller l'intérieur de la narine avec un brin d'herbe, cela stimulera son réflexe de respiration. Il est également possible de lui mettre la tête en bas pour favoriser l'oxygénation de son cerveau.