Le code de bonne conduite

Les ordres évolués

Etre propre
"Monte"
Ne pas voler
"Descend"
Rester seul
"Saute"
Respecter la hiérarchie
"Va chercher"
Voyager en voiture
"Rapporte"

Les ordres de base

"Donne"
"Assis"
"Droite"-"Gauche"
Le rappel : "Viens-là"
"Couché"

Les ordres récréatifs

La marche en laisse
"Donne la patte"
La marche au pied
"Roule"
"Stop"

 

 

Le code de bonne conduite

Etre propre

Un chien devient propre en moyenne vers l'age de 4 mois. Mais certains sont plus rapides (2 mois 1/2) d'autres plus tardifs. Jusqu'à 6 mois il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Mais il faut commencer l'éducation dès le début :

Il faut savoir que le chien urine juste après son réveil, et défèque quelques minutes après son repas. Donc le matin il faut faire une première sortie dès le réveil pour le pipi, rentrer, lui donner à manger, et ressortir encore 1/4 d'heure plus tard pour la suite.

Dans la journée il faut le sortir toutes les 2 heures (un chiot a du mal à se retenir plus longtemps car sa vessie n'a pas une grande contenance), ou bien sûr dès qu'il se réveille. Evidemment, la nuit ce n'est pas possible donc il faut s'attendre à quelques dégâts le matin. L'essentiel est qu'il prenne l'habitude de faire à l'extérieur quand vous le sortez.

Vous pouvez également restreindre son eau de boisson le soir à partir de 18 h., de façon à limiter la quantité d'urine produite au cours de la nuit.

Quand il fait ses besoins, attendre qu'il ait fini la séquence d'élimination (c'est à dire qu'il ait reniflé le résultat) puis le féliciter chaleureusement.

Habituez-le à lui donner toujours le même ordre avant qu'il fasse ses besoins, ainsi il apprendra petit à petit à faire sur commande.

C'est très pratique par la suite, quand vous êtes hors de chez vous (et que le chien est donc un peu désorienté) ou qu'il pleut etc. Vous lui donnez les ordres convenus et le résultat arrive dans les secondes qui suivent (c'est ce qu'on appelle un réflexe conditionné).

Précisons que les 2 ordres n'ont pas besoin d'être explicites, le chien obéira tout pareil (quelque soit le mot employé) du moment où il aura été habitué à cet ordre. Des fois en public ça peut être génant...

Dans tous les cas keep cool. Si vous le prenez sur le fait (c'est à dire encore accroupi) vous pouvez le disputer en le secouant par la peau du cou et en l'amenant dehors. Une minute après c'est déjà trop tard pour le réprimander.

Lui mettre le nez dedans, ça ne sert à rien. Ca peut même se réveler néfaste, le chien associant la présence de ses excréments avec la punition; le chien évitera alors de le faire en votre présence (c'est à dire précisément quand vous le sortez) et il se soulagera ensuite au retour à la maison dans un endroit discret.

Ne pas nettoyer en sa présence, car en général, pour nettoyer on doit s'accroupir et cette position est un appel au jeu pour le chiot. Il risquerait de comprendre que ça vous amuse de ramasser ses besoins !... 

 

Ne pas voler

La première chose est qu'il ne prenne pas de mauvaise habitude, donc évitez de laisser des choses appétissantes sur une table quand vous ne pouvez pas le surveiller.

Quand vous avez le temps, laissez un met sur la table et surveillez-le. Quand il se dresse sur ses pattes pour le flairer sur la table, dites-lui "Non !" fermement.

S'il a déjà tendance à voler quand vous avez le dos tourné, il faudra lui préparer des pièges : posez un morceau de viande sur une planche de contreplaqué en équilibre au bout de la table. Sur cette planche vous mettez également des boîtes de conserves vides. Quand le chien prendra appui pour attraper le morceau de viande, tout lui tombera dessus. Prenez la précaution d'attacher la viande de façon qu'une fois la planche tombée, le morceau ne tombe pas avec, le chien pourrait s'en satisfaire comme récompense de son exploit... 

 

Rester seul

Il faut rapidement que le chien s'habitue à rester seul et surtout qu'il comprenne que c'est une chose normale. Pour cela il faut supprimer toute charge émotive à votre départ et à votre retour.

Au moment du départ, pas de rituel d'adieu du genre "tu vas être bien sage, je reviens tout de suite". Le simple fait de le rassurer (donc d'utiliser une intonation de voix différente) risque de lui faire comprendre par avance que quelque chose se trame. Partez le plus naturellement du monde comme si vous deviez revenir une minute après.

Au moment du retour ignorez votre chien qui vous fait sûrement la fête. Je sais, c'est très dur, mais vous devez comprendre que toute l'énergie qu'il libère à ce moment est proportionnelle à la souffrance qu'il a subie en attendant le moment de cette fête.

Imaginez que vous ayez dressé votre chien à gober des sucres : vous lui mettez un sucre sur le bout du museau et à votre signal votre chien gobe ce sucre (je sais c'est bête comme dressage mais c'est un exemple). Maintenant imaginez que le chien étant dressé de la sorte vous lui mettiez un sucre et vous le laissiez attendre 3 heures avant de lui donner le signal de gober le sucre, il deviendrait certainement fou au bout de quelques séances. Et bien la fête que vous lui donnez au retour c'est ce sucre qu'il a attendu plusieurs heures.

Donc au retour, ignorez le quelques minutes jusqu'à ce qu'il se calme, et ensuite appelez-le doucement pour le caresser calmement.

Vous pouvez également l'habituer avec des faux départ : vous partez de chez vous et vous revenez une minute plus tard (vous aurez alors moins de peine à ne pas lui faire la fête).

Vous pouvez aussi vous préparer, enfiler votre manteau, prendre votre sac, vos clefs de voiture et rester 10 minutes assis. Puis vous dévêtir comme vous le feriez après un retour normal.

Il peut être utile de laisser une radio en marche, ce qui sécurisera votre chien. 

 

Respecter la hiérarchie

Il est indispensable de faire comprendre à votre chien qu'il occupe une position sociale subalterne au sein de votre famille/meute, ce qui est nécessaire à l'instauration de rapports harmonieux avec lui. Dans l'espèce canine, tous les rapports sociaux sont hiérarchisés; il n'y a que des dominants ou des dominés, le rapport d'égalité n'existe pas. Si ce n'est pas vous le chef, ce sera donc lui, avec tous les risques que cela comporte.

Donnez à manger à votre chien 15 mn après la fin de votre repas.

Ne lui donnez rien à table.

Mettez-lui son panier dans une pièce neutre (salle de bain, débarras ou garage) et habituez-le à y rester enfermé quelques moments dans la journée, et la totalité de la nuit.

Interdisez-lui de monter de sa propre initiative sur les canapés, fauteuils, lits et toute position en hauteur. Eventuellement, si votre chien n'a pas de tendance dominante, vous pouvez l'inviter à monter de temps en temps.

Si votre chien a des tendances dominantes (signalées par l'éleveur ou par votre vétérinaire), il faut ajouter les points suivants :

Retirez-lui sa gamelle 15 mn après lui avoir servi son repas (manger lentement, en présence des autres membres de la meute est une prérogative de dominant, il ne faut donc pas l'accepter). Il faut lui retirer sa gamelle sans marchandage. Au besoin, s'il vous menace en grognant, vous pourrez, à l'avance, attacher sa gamelle avec une cordelette qui vous permettra de la retirer sans risque.

S'il monte sur un canapé ou un fauteuil il faut lui dire fermement de descendre (la famille doit être solidaire, faire bloc autour de lui et agir de concert).

Quand vous passez une porte, obligez-le à passer après vous.

Ne le caressez pas quand c'est lui qui le demande. Attendez 5 à 10 mn, et appelez-le pour le caresser (il ne doit pas avoir l'initiative, mais il ne faut pas le priver de tendresse).

Interdisez-lui tout chevauchement de personnes, d'animaux ou d'objets (exprimer sa sexualité en présence des autres membres de la meute est une prérogative de dominant, il ne faut donc pas l'accepter)..

Proscrivez l'action de donner la patte et/ou de mettre la patte sur vous (c'est un signe de dominance de la part du chien).

 

Voyager en voiture

Au début le chien n'aime pas la voiture, souvent il est malade. Commencez à l'habituer par de courts trajets. Essayez que la voiture ne soit pas systématiquement synonyme de brimade (comme aller chez le véto), mais surtout de fête (comme aller se promener au parc).

Petit à petit le chiot s'habitue et très vite il devient insuportable en jappant de joie. Ne l'encouragez pas en riant de sa joie ou en le caressant. Renvoyez-le à sa place.

Sa place c'est le coffre. Le mieux c'est bien sûr d'avoir un break ou un monospace, de façon que même dans le coffre, il partage votre habitacle. Mais si vous avez une berline, il doit voyager dans le coffre.

Rappellez-vous que le chien monte en premier dans la voiture et descend en dernier, ceci afin d'éviter les accidents. Avant de descendre exigez qu'il attende votre ordre (voir ordre "descend").

 

Les ordres de base

Tous ces ordres de base doivent être assimilés avant l'age de 8 mois.

"Assis"

Accroupissez-vous, présentez la croquette devant son museau, légèrement au-dessus en disant "Toby assis". Instinctivement le chien s'assied ce qui lui réhausse légérement la tête car le cou est alors incliné vers le haut au lieu d'être horizontal.

Quand il est assis, vous lui donnez la croquette et vous le félicitez chaleureusement en le caressant et en lui disant "c'est bien !"

Une fois que la signification de l'ordre est comprise, ne plus mettre la croquette comme appât, mais donnez-la systématiquement une fois l'ordre exécuté (en fait, le chien a déjà repéré que vous aviez une croquette dans la main et il fait l'association avec l'appât).

Quand vous donnez cet ordre pointez votre index vers le haut et maintenez-le pointé tant que le chien n'est pas assis. Cet ordre visuel devra toujours accompagner et renforcer l'ordre verbal.

Dans cette 2° phase vous devez donner la croquette à chaque fois que l'ordre est correctement exécuté, bien sûr, vous le félicitez chaleureusement en le caressant.

Puis dans une 3° phase, vous donnez la croquette de façon aléatoire. Mais à chaque fois vous le félicitez chaleureusement.

Dans une 4° phase la récompense peut être moins démonstrative, ça peut être par exemple le début d'un jeu. 

 

Le rappel : "Viens-là"

Quand le chien est à quelque distance de vous, et qu'il n'est pas trop absorbé par une quelconque activité, accroupissez-vous et appelez-le en disant "Toby viens-là". Une fois qu'il est arrivé donnez-lui la croquette en le félicitant.

Quand l'ordre sera compris, il faudra le répéter souvent dans des situations qui deviendront progressivement plus stimulantes.

Cet exercice doit être commencé dès l'age de 2 mois. Soyez extrêmement pédagogique jusqu'à l'age de 6 mois. Donnez toujours l'ordre dans des situations où vous êtes sûr que le chien va obéir et avec une intonation agréable; vous pouvez également frapper dans vos mains. Si par hasard il n'obéit pas ne courrez surtout pas après lui (il croirait que vous voulez jouer), au contraire faites demi-tour et marchez sans vous retourner. Il finira par s'apercevoir que vous vous éloignez et il reviendra ventre à terre.

De toutes façons, s'il n'a pas obéi, ne le disputez pas quand finalement il revient; il ne comprendrait pas pourquoi vous le grondez alors que justement il revenait. 

 

"Couché"

Commencez l'apprentissage de cet ordre quand l'ordre "Assis" est déjà assimilé.

Faites assoir votre chien, accroupissez-vous, présentez la croquette entre vos doigts sur le sol en disant "Toby couché". Le chien aura tendance à se coucher pour attraper la croquette. Attention, parfois le chien se couche incomplétement, en laissant l'arrière-train en l'air; dans ce cas tenez fermement la croquette entre vos doigts, il finira par se coucher (généralement sur le côté) pour mieux attraper la croquette.

Quand il est couché, vous lui donnez la croquette et vous le félicitez chaleureusement en le caressant et en lui disant "c'est bien !".

Quand vous n'aurez plus besoin de montrer la croquette pour qu'il s'exécute, pointez le doigt en touchant le sol et maintenez-le pointé tant que le chien n'est pas couché. Cet ordre visuel devra toujours accompagner et renforcer l'ordre verbal. 

 

La marche en laisse

Commencez dans un endroit où il se sent en sécurité (à la maison ou dans le jardin) et demandez à un membre de la famille de l'appeler quand il s'arrête, ou attirez-le vous même avec une croquette ou son jouet favori.

Ensuite, quand il se sera habitué à cet objet, il aura tendance à tirer vers l'avant pour aller plus vite. Ne jamais le laisser tirer, sinon vous risquez de renforcer ce comportement et le chien croira que c'est ce que vous attendez. Dès qu'il tire un peu, tirez la laisse en arrière d'un coup sec en disant "Non!". S'il persiste à tirer, faites demi-tour. Au bout d'un certain nombre d'aller-retour, le chien se calme.

Il faut éviter les laisses à enrouleur (en tout cas au début) car avec ce système le maître est trop tolérant et le chien n'apprend jamais à marcher correctement.

Remarque : tenir un chien en laisse de cette façon, c'est une marque de respect pour les autres mais aussi pour votre chien qui se sent sécurisé car la laisse est alors perçue comme votre prolongement. C'est un peu comme donner la main à un enfant. Pour les mêmes raisons, le chien ne doit pas prendre sa laisse pour jouer ou pour la mordiller. 

 

La marche au pied

Commencer quand la marche en laisse est bien acquise.

Mettez votre chien en laisse, quand il reste bien à votre hauteur, donnez-lui l'ordre "Toby au pied!". Dès que le chien commence à vous dépasser d'une dizaine de cm répétez-lui l'ordre au besoin en tirant légèrement sur la laisse. Recommencer cet exercice plusieurs séances de suite.

Quand il commence à comprendre la signification de l'ordre "au pied", retirez-lui la laisse. Commencez à marcher, (dans un endroit calme bien sûr) en laissant la laisse pendre devant son nez et en lui disant "Toby au pied!". Si le chien accélère répétez l'ordre. Vous pouvez également taper du pied par terre ou simplement traîner votre pied pour faire un bruit qui le rappellera à l'ordre. Dans tous les cas où vous devez le rappeler à l'ordre ralentissez votre marche, ainsi il comprendra qu'accélérer ne fait finalement que ralentir sa progression.

Quand le chien a tenu le rythme pendant 30 secondes, arrêtez-vous, dites-lui "Stop" faites-le assoir, félicitez-le et libérez-le en lui disant "ça va"

Petit à petit, vous le rappellez à l'ordre de moins en moins souvent et vous ferez des parcours de plus en plus long. Arrêtez toujours l'exercice avant qu'il se lasse; c'est toujours vous qui avez l'initiative d'arrêter un exercice. 

 

"Stop"

Cet ordre s'apprend avec la marche en laisse ou au pied. Prononcez systématiquement cet ordre avant de vous arrêter.

Puis quand cet ordre est bien compris (c'est à dire au bout d'un mois de pratique environ), donnez-lui cet ordre dans des situations diverses quand vous voulez l'arrêter. Commencer toujours dans des situations où le chien n'est pas trop excité. 

 

Les ordres évolués

"Monte"

Choississez un objet pas trop haut sur lequel le chien peut facilement monter : une rangée d'agglo, un banc ... Evitez la table basse du salon, ça pourrait faire désordre devant des invités.

Mettez plusieurs croquettes sur ce monticule. Faites assoir votre chien puis dites-lui "Toby monte" en lui montrant les croquettes. S'il ne comprend pas ou s'il ne voit pas les croquettes mettez-en une au bord. S'il la mange sans chercher à monter pour prendre les autres recommencez en les éloignant de plus en plus du bord vers le centre.

Le chien doit monter tout seul sur le monticule, ne le montez pas de force, il ne comprendrait pas mieux et pourrait prendre peur.

Quand cet ordre est compris, vous ne mettrez qu'une seule croquette au centre, puis dans la 2° phase vous la garderez dans la main en dirigeant votre main sur le monticule quand vous prononcerez l'ordre. Puis vous lui donnerez la croquette une fois le chien monté. Assez rapidement associez l'ordre "Assis" une fois le chien monté avant de lui donner la récompense.

Si la taille du chien le permet vous pouvez également employer cet ordre avant de le faire monter dans la voiture. 

 

"Descend"

Quand l'ordre "Monte" est assimilé (ou en cours d'assimilation), faites descendre le chien après l'avoir fait monter. Donnez-lui l'ordre "Toby descend" en l'attirant avec une croquette.

Idem pour descendre de la voiture. 

 

"Saute"

Pour lui faire assimiler cet ordre il faut commencer par placer une planche à la sortie d'une pièce. Faites-le assoir à l'intérieur de cette pièce, sortez et appelez-le. Juste avant qu'il ne saute la planche dites-lui "Saute". Au bout de quelques exercices, vous le faites assoir juste de l'autre côté de la planche et vous lui donnez l'ordre en lui montrant la croquette. Au bout de plusieurs essais réussis, vous n'utilisez plus la croquette comme appât, mais uniquement comme récompense.

Quand cet ordre est bien assimilé, vous changez le type d'obstacle.

Attention : sur les chiens de race grande ou moyenne, tant que le chien n'a pas fini sa croissance (18 mois environ) l'obstacle doit être bas (30 ou 40 cm). Sauter de grands obstacles avant cet age pourrait lui causer des lésions des cartilages (ostéochondrite disséquante). 

 

"Va chercher"

Pour cet exercice, utilisez un jouet qu'il affectionne particulièrement. Lancez-le à quelque distance, et dites-lui "Toby va chercher". Instinctivement il ira le chercher. Dès qu'il l'a pris dans sa gueule passez à l'ordre suivant. 

 

"Rapporte"

Quand le chien a pris l'objet dans sa gueule, donnez-lui l'ordre de rapporter : "Toby Rapporte". Pour le motiver à revenir accroupissez-vous. S'il ne vient pas appelez-le (le rappel doit bien sûr être assimilé).

Une fois le chien revenu félicitez-le et donnez-lui la croquette. Pour prendre sa croquette, le chien lâche l'objet. 

 

"Donne"

Quand les ordres "Va chercher" et "Rapporte" sont en cours d'acquisition, donnez-lui l'ordre "Toby donne" avant de donner la croquette. Progressivement vous espacerez les récompenses quand vous sentirez que le chien est prêt à obéir. 

 

"Droite"-"Gauche"

Il faut commencer par lui apprendre l'un des 2 côté en premier, "Droite" dans notre exemple.

Faites assoir votre chien à 10 m environ d'un arbre assez gros. Allez vous placer de l'autre côté de l'arbre (il faut que l'arbre soit entre lui et vous de façon à vous cacher). Appelez-le, puis dites-lui "Droite". A ce moment-là, déplacez-vous d'un pas à gauche (puisque vous lui faites face les côtés droit et gauche sont inversé !) en tendant votre bras gauche. Automatique ment le chien va obliquer dans votre direction donc à sa droite (on est bien d'accord ?).

Répétez plusieurs fois cet exercice et progressivement vous vous décalerez de moins en moins, ne tendant que votre bras pour lui donner l'indication. Surveillez d'un oeil que le chien prend la bonne direction, dans le cas contraire écartez-vous massivement à gauche.

Quand cet exercice est assimilé, faites-le avec un poteau moins épais entre vous deux en écartant simplement le bras gauche quand vous donnez l'ordre; écartez-le de moins en moins au fil des exercices.

Ensuite vous passerez à un autre exercice : vous marchez avec le chien en laisse (ou au pied) face à un mur et à 1 m du mur vous donnez l'ordre "Droite" et vous tournez bien sûr à droite (car cette fois vous êtes dans le même sens).

Quand vous sentez que votre chien a bien assimilé, faites cet exercice alors que le chien marche simplement à quelques pas de vous.

Il est important dans cet exercice d'être très progressif et de toujours effectuer les différentes phases aux mêmes endroits de façon que le chien puisse anticiper la réponse qu'on attend de lui. Ensuite on pourra essayer dans des endroits différents.

Quand l'ordre "Droite" est assimilé, on recommence tout pour l'ordre "Gauche". L'idéal est de changer d'endroit pour que le chien ne puisse faire de confusion.

Quand les deux ordres sont bien assimilés individuellement, on pourra les enchaîner. Choisir une rangée de piquets (ou les planter si on n'en trouve pas), faire marcher le chien au pied et enchaîner les ordre "Droite" et "Gauche" de façon à lui faire décrire un slalom. On pourra l'aider en obliquant légérement à gauche vers le poteau, quand on donne l'ordre "Gauche" de façon à lui couper la route et à l'obliger à passer à gauche du poteau, et en s'écartant légérement à droite, quand on donne l'ordre "Droite" (je suppose-là que le chien marche à votre gauche ce qui est normalement la règle).

Quand tout cela sera bien assimilé vous pourrez utiliser cet ordre pour diriger votre chien quand il marche loin de vous. Ne pas hésiter à doubler l'ordre verbal par un geste ample du bras dans la direction souhaitée.

Le plus dur consiste alors à NE JAMAIS se tromper soi-même quand on donne l'ordre (ce qui n'est pas évident dans le feu de l'action, quand on fait face au chien). Il existe un moyen mnémotechnique utilisé par les bergers : imaginer en toute circonstance que le chien est une aiguille de montre. Si le chien doit tourner dans le sens des aiguilles d'une montre alors il faut dire "Droite", s'il doit tourner dans le sens inverse alors il faut dire "Gauche". Pour que ce système marche à tous les coups, il faut s'entraîner à visualiser son chien comme une aiguille de montre dans de nombreuses circonstances.

 

 

Les ordres récréatifs

"Donne la patte"

Commencez par ordonner au chien de s'assoir, puis dites-lui "Toby donne la patte", à ce moment vous baissez votre main à mi-chemin entre sa patte et sa tête. En général il lévera la patte pour la mettre sur la vôtre. S'il ne le fait pas, touchez-lui le derrière de la patte, sinon prenez carrément la patte dans votre main et soulevez-la d'une dizaine de cm.

Quand sa patte est dans votre main, félicitez-le.

Attention, cet ordre est à proscrire chez un chien à tendance dominante, car poser la patte sur un adversaire, c'est le signe utilisé par le vainqueur à la fin d'un combat pour marquer sa dominance sur le vaincu. 

 

"Roule"

Le but de cet ordre est que le chien roule sur lui même une fois allongé.

Commandez à votre chien de se coucher, puis faites-le rouler en lui faisant décrire un cercle avec une croquette juste devant son museau.